Accueil > Actualités > Actualité > Côte d’Ivoire : ‘’c’est fini le temps où être policier c’est d’aller aux (...)

Côte d’Ivoire : ‘’c’est fini le temps où être policier c’est d’aller aux check-points pour racketter’’ (Hamed Bakayoko)

mardi 4 juillet 2017

Le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité a présidé, lundi, à l’Ecole Nationale de la Police à Cocody (Est d’Abidjan), une cérémonie de sortie de 993 élèves policiers de la promotion 2015-2017, ‘’prêts’’ à servir la Nation.

Ce sont 205 officiers dont 5 Togolais et 788 Sous-officiers baptisés promotion ‘’Dignité et rigueur’’ pour les premiers et promotion ‘’Sergent de Police Hermann N’guessan’’ pour les seconds, du nom de cet agent de police ‘’mort à la tâche’’ en octobre 2016 alors qu’il tentait de secourir un de ses collègues de la Force Rapide et d’action de la Police (FRAP) qui se noyait dans la mer au cours d’un exercice. Ils ont choisi pour parrain, Mamadou Koné, le président du Conseil Constitutionnel.

Pour le Ministre d’Etat, ministre de l’intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko, en choisissant le Président Mamdaou Koné, ‘’ un homme de grande réputation comme modèle’’, il ne ‘’s’agit pas de faire une belle cérémonie et retomber dans les travers qu’on vous reproche’’.

‘’Faites en sorte que vous honorez davantage la police. On est policier ou militaire pour protéger la population et le pays et non traumatiser les populations dans les commissariats. Je rêve d’une police qui donne envie, qui change l’image décriée de la corporation’’, a conseillé M. Bakayoko.

Selon lui, ‘’c’est fini le temps où être policier c’est d’aller aux check-points pour racketter’’, a averti le Ministre d’Etat Hamed Bakayoko, soulignant que ‘’nous sommes sur le chemin de transformer l’image de la police’’.

Quant au parrain, le président Mamadou Koné, il a dit à ses filleuls que ‘’la police est avant tout le bouclier protecteur en qui le citoyen victime d’infraction se reconnait pour trouver refuge’’.

‘’Tournez le dos aux pratiques sans nom que les populations ne cessent de décrier’’ a-t-il demandé à ses filleuls en présence de leurs parents et connaissances en les exhortant à ‘’donner le meilleur de vous-mêmes à l’image du Sergent Herman N’guessan qui a trouvé la mort dans l’exercice de sa mission’’. Un défilé des nouveaux policiers a mis fin à la cérémonie.

NEWSLETTER

  • RECEVEZ PAR EMAIL L'ACTUALITÉ D'HAMBAK :
Copyright © 2013 - 2017 Hamed BAKAYOKO - Tous droits réservés, Mentions légales
Ce site utilise des cookies afin de vous assurer la meilleure qualité de navigation. Vos données privées. Propulsé par MYGALIS