Accueil > Actualités > Actualité > Jeux de la Francophonie (sécurité) : Hamed Bakayoko s’inspire du modèle (...)

Jeux de la Francophonie (sécurité) : Hamed Bakayoko s’inspire du modèle niçois

mardi 11 juillet 2017

A dix jours des Jeux de la Francophonie, la Côte d’Ivoire met les bouchées doubles pour relever le défi de l’organisation de ce grand évènement.

Notamment sur le plan sécuritaire où le pays compte prendre toutes les dispositions pour garantir la quiétude des participants. Ce sont, en effet, plus de 4000 jeunes talents culturels et sportifs, 700 journalistes et 3000 bénévoles qui sont concernés par ces jeux. En visite en France, le ministre d’Etat, ministre de l’intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayako, a mis à profit son séjour pour échanger avec Christian Estrosi, maire de Nice, ville organisatrice des derniers Jeux de la Francophonie en 2013. Les deux personnalités ont partagé leurs expériences et surtout évoqué l’aspect sécuritaire autour de ce grand évènement sportif et culturel. Les Jeux de la Francophonie seront à leur 8e édition à Abidjan. Créer en 1987, ils visent à contribuer à la promotion de la paix et du développement à travers les rencontres et les échanges entre jeunes francophones, permettre le rapprochement des pays membres, faire connaître l’originalité des cultures francophones dans toute leur diversité, contribuer à la préparation de la relève sportive francophone en vue de sa participation à d’autres grands évènements sportifs, contribuer à la promotion de la langue française, etc. Pour l’édition d’Abidjan, huit disciplines sportives sont au programme (athlétisme, football, judo, Basketball, lutte africaine, tennis de table, handisport et cyclisme) ainsi que des concours culturels.
Céleste Kolia

NEWSLETTER

  • RECEVEZ PAR EMAIL L'ACTUALITÉ D'HAMBAK :
Copyright © 2013 - 2017 Hamed BAKAYOKO - Tous droits réservés, Mentions légales
Ce site utilise des cookies afin de vous assurer la meilleure qualité de navigation. Vos données privées. Propulsé par MYGALIS