Accueil > Actualités > Discours > APPEL DE DAOUKRO, DISCOURS Mme DAGRI DIABATE

APPEL DE DAOUKRO, DISCOURS Mme DAGRI DIABATE

mercredi 20 septembre 2017

Monsieur le Président Henri Konan Bédié,
Mesdames, messieurs.

Monsieur le Président Bédié,

Vous m’avez invitée, et à travers moi toute ma famille politique, le RDR, à participer à cette importante cérémonie qui célèbre le 3ème anniversaire de l’appel de Daoukro. Au nom du RDR, de ses cadres et de ses militants, je vous remercie.

Avant de poursuivre, je veux m’acquitter d’une tâche importante. Celle de vous saluer personnellement, monsieur le Président Bédié, au nom du Président d’honneur de mon parti, votre petit frère Alassane Ouattara, et à travers vous, de saluer tous nos frères du PDCI et du RHDP, en son nom.

Il est en effet important de montrer au pays tout entier que nous tous, les houphouëtistes, pour paraphraser le Président Ouattara, lors de son discours de clôture de notre congrès, dimanche dernier, « nous sommes ensemble ! », « nous sommes ensemble ! », « nous sommes ensemble ! »
Et pour poursuivre la paraphrase, je sais « qu’il n’y aura pas de problème entre le Président Bédié et le Président Ouattara ».

Vous l’avez d’ailleurs démontré en vous faisant représenter au plus haut niveau, lors du 3ème congrès ordinaire du RDR, par une délégation importante du PDCI. Cette attention nous a été droit au cœur.

Il y a un heureux hasard que je tiens à souligner ici. L’objet initial de ma visite était de vous présenter, Monsieur le Président Bédié, la nouvelle organisation du RDR après son 3ème congrès. Je signale à cet égard la présence de la Nouvelle Secrétaire Générale du RDR, Kandia Camara, accompagnée de Maurice Bandama, Anne Ouloto et Touré Mamadou. Je vous ai donc présenté cette nouvelle organisation lors de l’audience que vous m’avez accordée ce matin. En outre, et je m’en réjouis, j’ai pu bénéficier, en m’abreuvant à la meilleure source qui soit, des conseils les plus utiles à l’exercice de ma nouvelle responsabilité. Merci à vous, Monsieur le Président, vous qui dans votre grande sagesse avez su nous épargner de grands périls.

Et il se trouve, le hasard faisant bien les choses, que cela se passe aujourd’hui, alors que je réponds à l’invitation que vous m’avez faite d’assister à la célébration l’appel de Daoukro. J’y vois, plus qu’un symbole, le signe fort de placer mon mandat dans les pas de cet acte politique fondamental, qui est la plus belle manifestation de l’Union au sein du RHDP. Notre mandat est clair : continuer la route ensemble au sein du RHDP.
Je suis donc ici pour célébrer avec vous tous, et au delà de vous, avec l’ensemble de la nation, notre chère Côte d’Ivoire, cet acte de Stabilité et de Paix qu’a été, il y a 3 ans, l’appel de Daoukro que vous avez lancé, Monsieur le Président.

C’est ce que nous, les houphouetistes, faisons le mieux lorsque nous sommes rassemblés : œuvrer pour la Stabilité et pour la Paix. Car il n’y a pas de développement sans Paix et sans Stabilité.

Nous devons toujours placer l’intérêt de notre chère Côte d’Ivoire au dessus de tous les intérêts particuliers, de tous les intérêts partisans. Pour cela, une seule solution, nous devons absolument préserver notre Union. Houphouetistes de tous bords, restons unis !.

Restons unis autour de ces grands hommes, ces deux hommes d’État, qui savent s’écouter et s’entendre et qui n’ont d’autres volonté que de bâtir une Côte d’Ivoire en paix et prospère. Avec eux, nous sommes assurés qu’aucun obstacle insurmontable ne pourra entraver notre alliance. Ces deux sages, Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié, méritent nos applaudissements.

Je voudrais conclure en vous faisant part d’un sentiment personnel. Cette magnifique cérémonie me fait pressentir que l’espoir est revenu. L’espoir et sérénité, on les sens traverser l’assemblée toute entière ici présente. Nous vivons un moment de partage, de solidarité, de fraternité, autour de notre idéal commun, une Côte d’Ivoire paisible, rassemblée et prospère. Mais l’espoir seul ne suffit pas. Du travail, beaucoup de travail nous attend encore. Je suis prête, en tant que Présidente du RDR, comme chacun de vous doit le faire à sa place, à en prendre toute ma part, en faveur de l’Union du RHDP, et de la Stabilité de la Côte d’Ivoire.

Vive le RHDP,
Vive la Côte d’Ivoire,
Vive la Paix !

NEWSLETTER

  • RECEVEZ PAR EMAIL L'ACTUALITÉ D'HAMBAK :
Copyright © 2013 - 2017 Hamed BAKAYOKO - Tous droits réservés, Mentions légales
Ce site utilise des cookies afin de vous assurer la meilleure qualité de navigation. Vos données privées. Propulsé par MYGALIS