Accueil > Actualités > A la une > Hamed Bakayoko a démarré en fanfare

Hamed Bakayoko a démarré en fanfare

Publié le jeudi 18 octobre 2018

Rond-point d’abobo, samedi 29 septembre 2018
Campagne pour les municipales à Abobo
Quelle mobilisation ! Quelle ambiance ! Quelle fête ! La commune d’Abobo a vibré samedi dernier. Le candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) aux élections municipales du 13 octobre, Hamed Bakayoko, a déployé la grosse artillerie pour le top départ de sa campagne. Abobo s’est fortement mobilisée pour exprimer son soutien sans réserve et sans condition au candidat du RHDP, Hamed Bakayoko

Le rond-point de la mairie de la commune martyre a refusé du monde. Vieux, femmes, jeunes, enfants, aucun Abobolais n’a voulu se faire conter cet évènement haut en couleurs et en sons. C’est, en effet, une véritable marée humaine qui a pris d’assaut le rond-point pour communier avec le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, la présidente du Rassemblement des républicains (RDR), la grande chancelière Henriette Diabaté, la secrétaire générale du RDR, Kandia Camara, les ministres Ally Coulibaly, Raymonde Goudou, Kaba Nialé, le secrétaire d’Etat Sanogo Bakary, les candidats RHDP Amidou Sylla (Anyama), Soumahoro Farikou (Adjamé), Fabrice Sawegnon (Plateau) et N’goan Mathias (Cocody) qui ont tenus à être aux côtés du candidat Hamed Bakayoko pour lui apporter leur soutien total.
Très vite le lancement de la campagne du candidat du RHDP s’est transformé en une fête populaire avec une foule débordante d’énergie. Des cris de joie par-là, des pas de danse par-ci, l’ambiance était indescriptible. La tension est montée d’un cran à l’arrivée du ministre de la Défense et de sa délégation. L’hystérie s’est emparée de l’immense foule. Donnant ainsi du fil à retordre aux forces chargées de maintenir l’ordre. Tout le monde voulait, coûte que coûte, voir ‘’le Golden Boy ‘’ et partager si possible une poignée de main avec lui. Aussi, fallait-il jouer des coudes pour se frayer un chemin afin de toucher ‘’Hambak’’. C’est dans cette liesse populaire que le candidat RHDP a fait le tour des bâches avant de regagner la loge officielle. Très heureux de la grande mobilisation et de la présence du chef du gouvernement, de ses collègues du gouvernement, des candidats d’Anyama, d’Adjamé, du Plateau et de Cocody ainsi que de la haute direction du RDR, Hamed Bakayoko avait le sourire et a dansé avec la foule et ses invités, avant de livrer son message de rassemblement, d’unité, de paix, de progrès et d’espoir pour Abobo.
« Je ne suis pas venu chercher un nom mais je ne suis pas venu ‘’gâter’’ mon nom. Je suis venu avec une feuille de route qui est claire. La première mission, c’est d’accélérer la mise en œuvre du plan d’urgence ADO pour Abobo. Avec ce programme, on aura plus de routes. Avec ce projet, les routes seront reconstruites, on aura le CHU le plus moderne de la Côte d’Ivoire ici à Abobo. On aura un lycée d’excellence et un lycée professionnel de haut niveau. Avec ce projet, on aura une meilleure capacité de production d’eau potable. Le projet existe, je vais l’accélérer », a-t-il annoncé sous les applaudissements.
Selon lui, ce travail n’est possible que dans la cohésion, l’unité et le rassemblement des enfants d’Abobo. C’est pourquoi, il a invité les uns et les autres à faire le choix de l’union et du rassemblement prônés par le RHDP au détriment de la division et de l’égocentrisme source de violence et de guerre.
« Hamed Bakayoko a été mis en mission par le président de la République, Alassane Ouattara. Les choses sont claires. Il est venu se mettre à votre service pour vous aider. Il est venu pour apporter le bonheur grâce au soutien du chef de l’Etat. Nous sommes rassurés que le 13 octobre vous le voterez à 100%. Hamed Bakayoko a toujours été un enfant de mission pour son ‘’père’’ Alassane Ouattara. A Abobo, Alassane Ouattara vous envoie son enfant des défis », a affirmé le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly. Tout en exhortant les Abobolais à veiller sur le candidat qui est cher au chef de l’Etat et au RHDP. La victoire de la famille houphouëtiste à Abobo, a-t-il poursuivi, donnera un message fort de contribution au projet de rassemblement et de renforcement de la paix en Côte d’Ivoire porté par le président de la République. « Le choix pour ces élections est entre le rassemblement et la division et je sais qu’après ce que vous avez souffert ici à Abobo, vous ne pouvez pas vous associer à un projet et à un message de division. C’est pourquoi, nous sommes rassurés du soutien massif au RHDP le 13 octobre », a conclu le Premier ministre.

‘’Pluie’’ de soutien au candidat RHDP
La réputation d’homme au grand cœur du ministre Hamed Bakayoko a été prouvé hier par une ‘’pluie’’ de soutien. Venus de partout, les populations d’Abobo et les nombreux invités n’ont pas boudé leur plaisir. Chacun a tenu à exprimer son soutien au candidat RHDP. Le chef du gouvernement, des ministres, des candidats RHDP, la haute direction du RDR et bien d’autres invités ont tenu à marquer leur soutien par leur présence au lancement de la campagne de la liste RHDP à Abobo.

Les artistes assurent le show

Affou Keita, Kiff No Beat, Safarel Obiang, Dj Arafat…ces artistes de renom ont fait vibrer la foule. Leur passage sur la scène a plongé l’immense foule dans l’hystérie. Créant ainsi une ambiance indescriptible. Le candidat RHDP a sorti le grand jeu et promis des concerts géants lors de sa campagne.
Les forces de l’ordre ont veillé au maintien de la sécurité. Aucun incident n’a été signalé tout au long de la manifestation.
Une belle fête pour commencer. Le meeting de lancement de campagne a été une fête populaire. C’est dans la joie et l’allégresse que le RHDP a lancé sa machine. Les officiels et la foule, ivres de joie, ont chanté et dansé. Amadou Gon Coulibaly, Hamed Bakayoko et son épouse, Kaba Nialé, Kandia Camara, Jeanne Peuhmond, Masseré Touré, main dans la main, ont esquissé des pas de danse avec une foule déchainée et enthousiaste. La fête fut belle.