Accueil > Actualités > A la une > Face à l’armée de Terre, Hamed Bakayoko prend des engagements

Face à l’armée de Terre, Hamed Bakayoko prend des engagements

Publié le vendredi 7 décembre 2018

Les rideaux sont tombés ce vendredi 7 décembre 2018 sur la semaine de l’armée de Terre de Côte d’Ivoire. Cette dernière journée a été marquée par un hommage à des militaires qui ont fait valoir leur droit à la retraite, et une remise des prix d’excellence à des militaires à l’issue d’une compétition sportive. C’était à l’Etat-major de l’armée de terre à l’ancien camp d’Akouédo en présence du Ministre d’Etat, Ministre de la Défense Hamed Bakayoko, qui à l’occasion a rappelé son engagement d’offrir de meilleures conditions de vie et de travail à l’armée.

Honneurs militaires, remise de diplômes d’honneur et de décorations, remise des prix d’excellence allocutions, défilés, c’est dans une ambiance de fête qu’a pris fin ce vendredi, la semaine de l’armée de terre de Côte d’Ivoire. L’occasion était belle pour le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko de dire sa fierté de la cohésion et de l’unité qui se renforcent au sein de l’armée de son pays. Et également sa volonté de voir émerger l’excellence au sein des troupes.

S’appuyant en effet sur la bravoure des candidats heureux qui ont pris part aux compétitions sportives inter bataillons, au challenge de connaissances militaires, à l’unité la plus opérationnelle, et de la caserne la plus propre ; Hamed Bakayoko a invité l’assistance à prendre exemple sur ces derniers. Gage selon lui d’une réussite collective. « Dans tous les grands pays, dans toutes grandes armées, la meilleure façon d’avancer, c’est de ne pas montrer les mauvais, c’est de ne pas mettre en exergue les mauvais. Mais il faut les meilleurs. Il faut les montrer et les honorer pour que ceux qui les regardent aient envie à la prochaine édition d’être à leur place, devant leurs parents. C’est le plus grand honneur qu’un homme puisse avoir », a-t-il exhorté.

Aux militaires qui prennent leur retraite en cette fin d’année 2018, après la remise des diplômes d’honneur et de décorations, le ministre d’Etat, ministre de la Défense a dit toute la gratitude de la nation ivoirienne. « Vous avez donné au pays. Au nom du pays, au nom de la nation, je vous dit tout mon respect, toute ma considération et toute ma gratitude », a-t-il dit.

Et d’ajouter, pour leur signifier qu’ils ont fait le bon choix après une carrière bien remplie, que « la retraite ce n’est pas la fin contrairement à ce que les gens peuvent penser. La retraite c’est le début de la vraie vie, la vie qui t’appartient. Sans contrainte, libre, avec ton énergie, avec tout ce que tu as appris, avec la grâce de Dieu et qui te donne l’occasion de construire ta nouvelle vie. Tu as donné à la collectivité qui t’a également formé. Aujourd’hui tu es libre ». Il les a rassuré de son soutien pour les aider à accomplir leurs projets dans le cadre du bureau d’accompagnement de la reconversion et des retraites.

Ce sont 51 personnes qui font valoir leur droit à la retraite au sein de l’armée de terre. A ces désormais ex-militaires, Hamed Bakayoko a fait parler son cœur en faisant des dons financiers tout comme il l’a fait aux récipiendaires des prix d’excellence.

Hamed Bakayoko est également revenu sur la volonté de l’Etat d’offrir à l’armée des conditions de vie et de travail meilleures. Il a révélé que toutes les casernes de l’armée ivoirienne sont en chantier. Mieux, que « la plupart des travaux ont dépassé le seuil de 50% à 80% » des réalisations. « Ça, l’Etat vous le doit en permanence et je veux en faire mon credo », a conclu le ministre d’Etat, ministre de la Défense.
R.Y