Accueil > Actualités > A la une > Hamed BAKAYOKO le maire de la commune d’Abobo rend hommage aux acteurs du (...)

Hamed BAKAYOKO le maire de la commune d’Abobo rend hommage aux acteurs du film à succès « les invisibles ».

Publié le samedi 8 décembre 2018

Hambak l’abobolais numéro un a reçu le 05 décembre 2018 dans sa résidence les célèbres acteurs de la série « les invisibles », pour échanger avec eux et découvrir leur facette d’enfants en dehors des plateaux de tournage.

Le Ministre d’Etat, Ministre de la défense Hamed BAKAYOKO était très fier de recevoir chez lui ses jeunes administrés qui ont prouvé au monde entier qu’Abobo regorge de talents et non des moindres. Leur prestation exceptionnelle dans la Série « Invisibles », dans laquelle ils incarnent la dérive d’enfants en conflit avec la loi, communément appelés « microbes », a pour effet de démontrer aux véritables « microbes » que le chemin qu’ils ont emprunté est sans issue.

Mais depuis peu, les jeunes comédiens sont la cible de certains habitants d’Abobo ou de Yopougon qui les identifient aux personnages sombres qu’ils ont joué.
Selon Ali CISSE alias Siaka, l’acteur principal, il est souvent interpellé dans la rue ou à l’école pour sa cruauté dans la série et les meurtres que son personnage commet, tandis que d’autres l’encouragent pour avoir vengé l’agression de sa sœur aînée dans la fiction. Sensibilisé, le maire d’Abobo, également Ministre d’Etat, Ministre de la Défense, s’est engagé à suivre ces jeunes comédiens dans leur parcours scolaire et professionnel.

La série « Les Invisibles », pure fiction écrite et réalisée par Alex OGOU aborde la question des « microbes », ces enfants de la rue, caractérisés par leurs violences qui endeuillent les abidjanais depuis plusieurs années. L’écrivain est le témoin de son époque. Ainsi cette série est un témoignage et un appel aux consciences pour une société saine.

Pour rappel, la série ivoirienne « Les Invisibles » a remporté le prix de la meilleure fiction francophone étrangère au festival de la fiction TV de La Rochelle en France.

KONE EL Hassan