Accueil > Actualités > A la une > MAIRIE D’ABOBO/ PREMIERE SESSION ORDINAIRE DE L’ANNEE 2019

MAIRIE D’ABOBO/ PREMIERE SESSION ORDINAIRE DE L’ANNEE 2019

Publié le mardi 12 mars 2019

Le maire Hamed BAKAYOKO soutenu par ses deux grandes Conseillères municipales Mesdames Kandia CAMARA et Jeanne PEUHMOND à la première session ordinaire du Conseil Municipal d’Abobo

La salle des cérémonies de la mairie d’Abobo a refusé du monde à l’occasion de la première session de la commune tenue le et pour cause, avec la confiance retrouvée en leur premier magistrat, les abalobais ne veulent pas se faire conter l’événement et souhaitent participer activement car les sessions sont ouvertes au public. Sur la liste de présence 49 conseillers étaient présents sur les50 que compte le Conseil municipal de la commune. Le quorum étantlargement atteint, monsieur le maire a délivré son message :" C’est une responsabilité nous allons partager ensemble. Je suis prêt à échanger avec les uns et les autres, pour que nous puissions avoir une plateforme commune, un programme commun pour le bonheur de nos populations". Au regard des grands chantiers déjà engagés et qui ont commencé à donner une fière allure à Abobo, le maire a voulu l’adhésion de toutes les filles et de tous les fils de la commune :" Nous avons commencé le travail et nous sommes à l’œuvre. Nous avons accéléré tous les dossiers qui étaient en souffrance et il nous faut des résultats. C’est le résultat qui importe. Car, c’est aux résultats que nous serons jugés. C’est pourquoi, nous allons maintenir le cap de la transformation de notre commune », a-t-il annoncé. Cet engagement du nouvel élu à la tête d’Abobo n’a laissé personne indifférent. Ainsi, Hambak, le " Golden boy", veut relever le défis du développement, du vivre ensemble dans un cadre sain et conviviale avec l’ensemble des abobolais.
La présence de l’Honorable KONE Téfour, candidat malheureux à la dernière élection municipale d’Abobo a été fortement appréciée par l’assemblée. Il a montré son intérêt pour le développement de la commune :" Tous les enfants d’Abobo, tous les cadres doivent se mettre autour de la gestion de la collectivité, pour le bonheur de la population d’Abobo".
Après le mot introductif du maire, les conseillers ont adopté le plan triennal 2019-2021 qui s’élève à 7 milliards 660 millions FCFA ainsi que le budget primitif 2019 après les observations des commissions économique, financière et domaniale et des affaires sociales et culturelles.
KONE EL Hassan