Accueil > Actualités > A la une > Police nationale : 97 nouveaux commissaires reçoivent leurs épaulettes

Police nationale : 97 nouveaux commissaires reçoivent leurs épaulettes

Publié le vendredi 22 mars 2019

Le ministre d’État, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, a parrainé la cérémonie de remise d’épaulettes des élèves de la 41e promotion de commissaires de police. C’était le jeudi 21 mars 2019, à l’École nationale de police (Enp).

Cette promotion de 97 nouveaux commissaires de police est composée de 85 hommes et 12 femmes. En plus de cet effectif et dans le cadre de la solidarité sous- régionale, cinq (5) ressortissants de la République du Togo étaient associés à cette formation.

Cette 41e promotion qui a pour devise « discipline, loyauté et responsabilité », est respectivement parrainée et présidée par le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko et le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Sidiki Diakité. Étaient également présentes à cette cérémonie, les ministres Kandia Camara de l’Éducation nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle et Mariatou Koné de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté.

Le major des élèves-commissaires de police, Semou Jean Camus, a obtenu une moyenne de 15,77/20. Il est issu du concours professionnel de commissaires de police. Quant à la moyenne générale, elle est de 14,88/20 selon le directeur de la formation et de l’École nationale de police, le commissaire divisionnaire de police, Touré Kouacou Albert.

Toutefois, cette promotion a enregistré un décès, celui de l’élève-commissaire de police, Doumbia Abdoul Karim, victime d’un accident de circulation le 14 mars 2019.

Saluant le choix du ministre Hamed Bakayoko comme parrain de la cérémonie, le président de la cérémonie, Sidiki Diakité, a fait savoir que son collaborateur a joué un rôle déterminant auprès du Président de la République, Alassane Ouattara. Notamment, la création d’une unité Ccdo, la suppression des barrages anarchiques.

« Je suis convaincu que vos filleuls trouveront dans leur vie votre modèle. Récipiendaires, agissez selon l’instruction de votre hiérarchie, faites preuve de loyauté envers l’État sans déviation des idéaux de vos fonctions. Chefs de service, donnez un bon encadrement à vos nouveaux collaborateurs », a conseillé le ministre Sidiki Diakité.

Exhortant les filleuls à servir de modèles, le parrain de la cérémonie, Hamed Bakayoko, a mis l’accent sur trois grandes préoccupations. A savoir, le salut au drapeau, la loyauté envers la grande famille qui est la nation et celle des apprenants afin d’éviter toute forme de déviation, la responsabilité dans la vie pour amener le nouveau commissaire de police à assumer ses missions.

A cette occasion, Hamed Bakayoko a rendu un hommage au Président Alassane Ouattara et au chef du gouvernement, Amadou Gon Coulibaly, pour les efforts entrepris en matière de lutte contre l’insécurité avec l’apport du système de vidéo-surveillance.

« A travers les efforts du Président de la République et du chef du gouvernement, le système de vidéo-surveillance permet d’avancer rapidement dans les enquêtes. Depuis le mois de février, nous avons obtenu le meilleur chiffre en matière d’indice de sécurité qui est de 1,1 ».

C’est pourquoi, traduisant les félicitations du Président de la République à la police, il a insisté sur le courage et l’engagement du directeur général de la police nationale, le contrôleur général de police, Kouyaté Youssouf.
D.A.