Accueil > Actualités > A la une > Elu président de l’assemblée nationale - Amadou Soumahoro a le soutien (...)

Elu président de l’assemblée nationale - Amadou Soumahoro a le soutien indéfectible du Woroba

Publié le jeudi 28 mars 2019

Le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, appelle les filles et fils du district du Woroba à la l’union, à la cohésion et à l’entente pour le bien-être des populations des trois régions que comptent le district.

Les cadres du Béré, du Worodougou et du Bafing ont exprimé leur gratitude au Chef de l’Etat pour avoir porté son choix sur l’un des leurs pour présider l’Assemblée nationale.

Le nouveau président de l’Assemblée nationale, Amadou Soumahoro, a été célébré, le jeudi 28 mars 2019. Les cadres des trois régions du Béré, du Bafing et du Worodougou, formant la région du Woroba, lui ont rendu un vibrant hommage pour son élection à la présidence de l’institution parlementaire. Cette cérémonie, sous forme de réception, a eu lieu à sa résidence, à la Riviera M’Badon.

Ces fils du Woroba, avec à leur tête, Youssouf Bakayoko, président de la Cei, l’ancien amiral de la Marine, Lamine Fadiga, le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, la sénatrice Sarra Sako Fadika, la ministre Bakayoko Ly Ramata et son époux, Bakayoko Ibrahim... à travers cette manifestation, entendaient féliciter leur " frère" pour ses nouvelles charges, mais surtout traduire leur reconnaissance au Président de la République, Alassane Ouattara, pour avoir mis sa confiance à un fils de leur vaste région pour présider cette prestigieuse institution qu’est l’Assemblée nationale.
Le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, a révélé qu’Amadou Soumahoro, avant d’être élu président de l’Assemblée nationale, a d’abord été proposé par le Chef de l’Etat à ce poste. « Le Président a dit qu’il fait partie de ces hommes sur qui il peut compter en tout temps et en tout lieu. C’est donc lui son choix », a-t-il confié.

Homme de devoir et de sacerdoce

Le ministre d’Etat a ensuite indiqué que l’ancien ministre auprès du Président de la République chargé des Affaires politiques est un homme de devoir et de sacerdoce, l’un des pionniers du Rdr et fervent supporter du Chef de l’Etat. « Il mérite d’occuper cette fonction. Nous lui souhaitons de réussir brillamment sa mission ».

Hamed Bakayoko, fils de Séguéla, a, en outre, invité l’ensemble des populations du Woroba à faire bloc derrière Amadou Soumahoro. Il n’a pas manqué d’appeler à l’union, à la fraternité et à la solidarité des cadres pour développer leur vaste région. « La guerre fratricide, les problèmes de leadership ont trop fragilisé notre région. Il est temps que nous regardions dans la même direction. Si nous sommes soudés, nous allons réussir notre mission d’aider nos parents et de développer notre région », s’est-il persuadé.Le nouveau président de l’Assemblée nationale, ému par cette mobilisation de ces "frères et sœurs" pour lui rendre hommage, a promis de leur faire honneur. « Je ne faillirai pas », s’est-il voulu rassurant.Joignant sa voix à celle du ministre d’Etat, Hamed Bakayoko, il a annoncé très prochainement une cérémonie avec les populations de Mankono, Touba et Séguéla pour célébrer le Chef de l’Etat pour la confiance qu’il met dans les cadres du Woroba en les nommant à des fonctions à haute responsabilité.