Accueil > Actualités > Ministère > Hamed Bakayoko à propos du logement des policiers : “Nous travaillons sur un (...)

Hamed Bakayoko à propos du logement des policiers : “Nous travaillons sur un projet de 20 mille logements”

samedi 14 juin 2014

Le ministre de l’Intérieur a participé hier aux festivités du trentième anniversaire du commissariat du 16e arrondissement de Yopougon. Hamed Bakayoko a encore rassuré les policiers quant au souci de l’Etat de régler leur problème de logement.

Hamed Bakayoko veut doter chaque policier d’au moins une maison durant sa carrière. Hier, lors de la célébration du trentième anniversaire du commissariat du 16e arrondissement de Yopougon, au sein dudit établissement, le ministre de l’Intérieur et de la sécurité a assuré que son projet est en bonne voie. « Nous travaillons sur un projet de construction de près de 20 mille logements », a-t-il précisé. Pour le premier flic ivoirien, ce projet est une alternative au système de bail pour lequel l’Etat doit plusieurs mois d’arriérés. « Chaque année, ce que l’Etat est censé dépenser pour le bail, c’est à peu près 10 milliards FCfa (….) Au lieu de payer dans le vide, on va commencer à rembourser le bail et après quelques années, le policier sera propriétaire de sa maison », a-t-il expliqué sous l’ovation de l’assistance. Si M. Bakayoko est attaché à l’amélioration du niveau de vie de la police, c’est bien dans l’optique d’éradiquer les mauvaises pratiques de la corporation, notamment le racket. Sur ce sujet, le ministre d’Etat a salué des progrès, tout en alertant sur la persistance du phénomène. « Le racket a baissé, les barrages ont diminué, mais j’ai envie d’ajouter que les barrages et le racket persistent, résistent », a-t-il souligné. « Je vous en supplie », s’est-il adressé à ses hôtes. « C’est la seule mission, s’il y avait une seule que je devais réussir à la police, c’est celle-là : changer la mentalité du policier », a-t-il fait comprendre. L’autre conseil que le ministre de l’Intérieur a prodigué à ses hommes, c’est de renforcer la confiance avec la population. « Personne ne vient au commissariat par plaisir (...) Vous devez bien les accueillir », a-t-il plaidé. Hamed Bakayoko a promis renforcer les capacités de la police de Yopougon en la dotant de véhicules et en y ouvrant quatre autres commissariats ‘‘d’ici 2015’’. Le maire de la commune, Gilbert Kafana Koné a salué le dynamisme d’Hamed Bakayoko à la tête du ministère de l’Intérieur et de la sécurité. « Je vous félicite pour les actions que vous ne cessez de mener pour faire en sorte que la police ne soit plus regardée comme une force extérieure, un corps étranger, une force de répression, mais plutôt une force qui rassure par sa présence et qui protège par sa puissance », a témoigné le premier magistrat de la plus vaste commune ivoirienne.

NEWSLETTER

  • RECEVEZ PAR EMAIL L'ACTUALITÉ D'HAMBAK :
Copyright © 2013 - 2017 Hamed BAKAYOKO - Tous droits réservés, Mentions légales
Ce site utilise des cookies afin de vous assurer la meilleure qualité de navigation. Vos données privées. Propulsé par MYGALIS