Accueil > Actualités > A la une > LE MINISTRE D’ÉTAT À LA CLÔTURE DE LA 39ÈME ÉDITION DU POPO CARNAVAL DE (...)

LE MINISTRE D’ÉTAT À LA CLÔTURE DE LA 39ÈME ÉDITION DU POPO CARNAVAL DE BONOUA

Publié le lundi 6 mai 2019

Le vice-Président de la République, S.E.M. Daniel Kablan DUNCAN, a présidé le samedi 04 mai 2019, le défilé carnavalesque marquant de clôture de la 39ème édition du Popo Carnaval de Bonoua, en présence du ministre d’Etat, ministre de la défense, M. Hamed BAKAYOKO, parrain de la présente édition.

Placée cette année sous le thème « Valeurs culturelles et traditionnelles pour une cohésion sociétale durable », la 39ème édition du Popo Carnaval de Bonoua a démarré le lundi 22 avril 2019 et a refermé ces portes le samedi 05 mai 2019.

Plateforme de rencontres, d’échanges et de brassage des peuples, cet événement, placé sous le parrainage du Ministre d’Etat, ministre de la Défense a été marqué des concours gastronomique, l’élection de la plus belle et du plus bel homme, la Journée des Classes d’âge... Il faut souligné que les prestations artistiques ont été des moments phares qui ont permis aux populations de Bonoua de montrer au monde le riche patrimoine du peuple Abouré.
Le vice-Président de la République, en tant que parrain honoraire du Popo carnaval de Bonoua depuis de longues années, s’est dit très heureux d’être associé à « ce grand moment de ferveur populaire marquée par un défilé de chars, par de belles tenues, par de belles couleurs chatoyantes, par des déguisements excentriques et port de masques extravagants traduisant l’esprit imaginatif et très fertile des festivaliers. »
Il a salué la présence remarquée des notabilités représentant différents les peuples associés à cette célébration aux côtés des Abouré Ehivê de Bonoua, avec « une mention spéciale aux invités d’honneur de la présente édition que sont le peuple Bron et la communauté Burkinabé ». Par la même occasion, le vice-Président de la République n’a pas tari d’éloges pour le parrain de l’édition 2019 du Popo Carnaval, M. Hamed BAKAYOKO dont il a vanté les qualités de travailleur et d’homme de rigueur.
JJK