Accueil > Actualités > A la une > ONU - Maintien de la Paix/ Le Ministre d’Etat, Ministre de la Défense Hamed (...)

ONU - Maintien de la Paix/ Le Ministre d’Etat, Ministre de la Défense Hamed Bakayoko préside un séminaire sur le maintien de la paix.

Publié le dimanche 26 mai 2019

Abidjan, le 22 mai 2019 – Le Ministre d’Etat, Ministre de la Défense (MEMDEF) a présidé un séminaire organisé le 22 mai 2019, à Abidjan sur l’appropriation de la « Déclaration d’engagements communs », une initiative de l’Observatoire Boutros-Ghali du maintien de la paix.

Ce séminaire s’inscrit dans la continuité du séminaire organisé par l’Observatoire le 25 octobre 2018 au siège des Nations unies, qui été consacré à la réflexion sur la problématique d’une participation accrue des acteurs francophones dans les opérations de maintien de la paix en Afrique et dans le monde. En d’autres termes, il s’agit d’une démarche visant à renforcer la contribution francophone à la mise en œuvre de la réforme du maintien de la paix des Nations unies.
Au final, les participants ont identifié des initiatives et des actions concrètes que les pays francophones devraient entreprendre pour soutenir les efforts d’amélioration des performances en matière de maintien de la paix, tant dans la mise en œuvre des mandats que celui de la protection des civils, ou encore celui de la sous-représentation des femmes en uniforme de maintien de la paix."
Le Ministre d’Etat a situé les enjeux et objectifs :" L’objectif de cette séance introductive est de faire succinctement le point sur les premières initiatives de mise en œuvre des engagements communs consignés dans la Déclaration d’engagements pour le maintien de la paix. Cette séquence fera également le lien avec la Conférence ministérielle sur le maintien de la paix, qui a eu lieu le 29 mars 2019 à New York, sur le thème des « Capacités, des performances et de la protection. Le choix de la capitale économique ivoirienne, Abidjan, s’est justifié au regard des deux considérations : l’entrée de la Côte d’Ivoire au premier janvier de cette année, comme membre non permanent au Conseil de sécurité de l’ONU, mais aussi la trajectoire du pays, marquée par son passage du statut de pays hôte d’une mission, à celui de contributeur au maintien de la paix des Nations unies".
Le séminaire d’Abidjan a rassemblé des experts et experts en maintien de la paix, des diplomates, conseillers militaires des missions, des chercheurs, des membres des organisations régionales africaines et de la société civile francophone.
KONE EL Hassan