Accueil > Actualités > A la une > LE MINISTRE D’ETAT ,MINISTRE DE LA DEFENSE ,HAMED BAKAYOKO, HONORE UNE (...)

LE MINISTRE D’ETAT ,MINISTRE DE LA DEFENSE ,HAMED BAKAYOKO, HONORE UNE PROMESSE FAITE AUX SOLDATS

Publié le mercredi 2 octobre 2019

Les lits et les matelas dans les casernes, ont été remplacés. Il ne reste plus que les tenues et les paires de rangers avant le déploiement effectif vers les différentes frontières ivoiriennes. Le Ministre d’Etat, Ministre de la Défense, Hamed Bakayoko a tenu une autre promesse. Celle d’améliorer les conditions de vie dans les casernes et fournir aux soldats l’équipement nécessaire à leur projection sur le terrain en vue de lutter contre toute forme de criminalité.

C’est le Général de Brigade Doumbia Lacina, Chef d’Etat-major général des armées de Côte d’Ivoire qui est allé annoncer la nouvelle à ses hommes. Il s’était rendu dans les différentes casernes militaires pour promettre le changement des lits et matelas, désuets par des neufs.
Les soldats ivoiriens avait fait cette doléance au Ministre d’Etat, Ministre de la Défense Hamed Bakayoko, depuis sa prise de fonction à la tête de ce ministère. Ce dernier avait donné sa parole. Faire en sorte que les hommes vivent dans de meilleures conditions de sorte à optimiser leur rendement sur le terrain, faisant partie de ses engagements. Le ministre d’Etat s’est donc attaqué aux questions prioritaires.

Hamed Bakayoko, s’est d’abord penché sur la formation des hommes, car dit-il, « il faut absolument faire disparaître certains réflexes, notamment ceux de la guerre ». Par vagues successives les soldats ivoiriens ont donc été à l’expertise marocaine en vue de leur inculquer la discipline. Le patron de la Défense a par la suite lancé la réhabilitation de plusieurs casernes et la construction de réfectoires avant de doter l’armée ivoirienne de matériels adéquats dans le but d’améliorer les conditions de travail des soldats. Travailler oui mais aussi bien vivre, d’où le renouvellement du matériel de couchage. Les tenues militaires, elles, sont en confection et les rangers, bientôt disponibles.

La promesse est donc tenue et la confiance renforcée. Les militaires du 3è bataillon de Bouaké, sous commandement du Col Fofana Losseny, vont dans les jours à venir, partir pour l’Est pour la relève trimestrielle. Ils auront pour mission, la sécurisation des produits agricoles, la lutte contre l’orpaillage clandestin, le grand banditisme et le terrorisme.